Pendant un tremblement de terre

emergency exit 98585 1280

Si vous êtes au rez-de-chaussée d’un immeuble, d’une maison et que vous avez moins de trois mètres à parcourir pour sortir, attrapez votre sac d’évacuation d’urgence … fuyez…

Si vous n’avez pas pu fuir!

 Si vous êtes à l'intérieur (maison, bureau, magasins, et autres lieux publics.)

Si vous êtes à l'intérieur d'un bâtiment, ne faites pas plus que quelques pas, attrapez votre sac d’évacuation d’urgence, puis « DROP, COVER, HOLD » baissez-vous en vous mettant à genou, couvrez votre nuque et votre tête avec vos bras et mains en vous mettant de préférence sous une table solide et attendez. Si vous vous trouvez dans un magasin d’alimentation, ne restez pas près des rayons (gondoles), les produits vont tomber et vous blesser, essayer de rejoindre le rayon congélation, les appareils sont solides et en plus si vous deviez rester bloqué plusieurs jours, le dégivrage des appareils vous permettrait d’avoir un peu d’eau.

Photo enfant position cover

Restez à l'intérieur jusqu'à la fin des secousses et que vous soyez sûr de pouvoir sortir en toute sécurité.

Dans la plupart des bâtiments en FRANCE, vous êtes plus en sécurité si vous restez où vous êtes jusqu'à ce que les secousses cessent.

Si vous êtes dans un ascenseur

Si vous êtes dans un ascenseur, « DROP, COVER, HOLD » baissez-vous en vous mettant à genou, couvrez votre nuque et votre tête avec vos bras et mains et attendez. Lorsque les secousses cessent, essayez de vous rendre à l'étage le plus proche si vous pouvez le faire en toute sécurité. Normalement les parachutes de l’ascenseur se bloqueront et la cabine restera bloquée. Si vous êtes au niveau d’un palier vous pouvez tenter d’ouvrir la porte, ce qui sera relativement difficile si vous n’êtes pas aidé par quel qu’un à l’extérieur de la cabine. Si vous êtes entre deux paliers, ne tentez pas une sortie tant que le courant n’aura pas été coupé. Vous risquez un grave accident si l’ascenseur redémarre inopinément. Pensez que, si l’immeuble est resté debout, il y aura des personnes habilitées qui viendront vous secourir. Cela peut prendre du temps mais vous êtes en sécurité. Asseyez vous sur le sol de l’appareil et attendez patiemment. Si vous entendez du bruit à l’extérieur ; manifestez-vous en criant (mais ne vous épuisez pas à crier en permanence), vous pouvez également frapper sur les portes ou les parois de l’ascenseur en utilisant un code connu des équipes de recherche Search and Rescue du monde entier : le S.O.S. en Morse : … ---… soit trois coups brefs, suivis de trois coups espacés et ensuite de nouveau trois coups brefs.

Si vous êtes à l'extérieur

Si vous êtes à l'extérieur dans une rue lorsque les secousses commencent, éloignez-vous de quelques pas des bâtiments, des arbres, des lampadaires et des lignes électriques, puis « DROP, COVER, HOLD » baissez-vous en vous mettant à genou, couvrez votre nuque et votre tête avec vos bras et mains et attendez la fin de la secousse. Essayez de vous mettre dans un endroit très dégagé hors d’une voie de circulation et évitez les objets qui pourraient voler suite à un écroulement d’un bâtiment.

Si vous êtes à la plage

Si vous êtes à la plage ou près de la côte, « DROP, COVER, HOLD » baissez-vous en vous mettant à genou, couvrez votre nuque et votre tête avec vos bras et mains et attendez la fin de la secousse. Puis déplacez-vous spontanément et immédiatement vers les hauteurs au cas où un tsunami suivrait le séisme. N’attendez pas un ordre des autorités, il ne viendra peut-être jamais, ou il vous sera donné dans une langue étrangère que vous ne connaissez peut-être pas !

Ne restez pas pour tenter de filmer la vague ! Lors du terrible tsunami de 2004 en Indonésie des milliers de gens sont morts car ils n’ont pas su fuir en courant vers une hauteur.

Ne retournez à la plage que lorsque l’alerte tsunami aura été levée par les autorités. Cette information pourra vous être communiquée par haut-parleur, radio, réseaux sociaux (site officiel du Ministère chargé de la Sécurité Civile – en France le ministère de l’Intérieur).

SI VOUS ÊTES EN BATEAU

Si vous vous trouvez à bord d'un bateau au moment du séisme, il se peut que se forme un tsunami - les conditions dépendent de l'ampleur du séisme, de sa profondeur, et de la nature du fond de la mer - qui va déferler sur vous plus ou moins rapidement. En eau profonde, les vagues du tsunami ont une période (temps séparant chaque crête) se comptant en dizaines de minutes, et peuvent voyager à plus de 800 km/h, tout en ne dépassant pas quelques décimètres de hauteur. Mais à l'approche des côtes, leur période et leur vitesse diminuent, tandis que leur amplitude augmente, leur hauteur pouvant atteindre 30 métres. Que vous soyez sur un voilier ou un bateau à moteur, mettez vos gilets de sauvetage et préparez l'armement de secours complémentaire, ensuite il faut démarrer votre moteur et filer vers le large. Sur le voilier affalez toutes vos voiles pour ne pas risquer de vous trouver en position parralèle au contact des vagues (cela peut se produire si vous naviguez tribord ou babord amure). Vous verrez arriver de petits trains de vagues, franchissez les en perpendiculaire, barre droit en avant,  l'étrave va se soulever et la puissance du moteur va vous permettre de garder ce cap perpendiculaire. Vérifiez que ce cap "droit devant" ne vous dirige pas sur une côte rocheuse.

Si vous êtes en voiture

Comment réagir sur une route détruite lors d'un tremblement de terreSi vous conduisez, rangez-vous dans un endroit dégagé, arrêtez-vous et restez dans votre voiture avec la ceinture de sécurité bouclée jusqu'à l'arrêt des secousses. Une fois le tremblement terminé, roulez avec prudence, à faible allure et évitez les ponts, les tunnels ou les rampes susceptibles d'être endommagés. Si la route s’ouvre en faille profonde devant ou sous votre voiture, débouclez votre ceinture et évacuez d’urgence votre voiture et courrez dans un sens perpendiculaire à l’ouverture de la faille.

Si vous êtes en montagne

Si vous vous trouvez dans une région montagneuse ou près de pentes ou de falaises instables, faites attention aux chutes de débris ou de glissements de terrain. Ne restez pas au bord de la falaise, en montagne essayez de trouver une zone en plateau. Ne restez pas dans le cours d’une rivière, le séisme peut avoir endommagé un barrage en amont et c’est un torrent d’eau et de boue qui va déferler sur la zone.

 

 

 

 

Soutenez les projets présentés par
Secouristes Sans Frontières
et Secouristes Sans Frontières Medical Team.

Le don à FONDS DE DOTATION SECOURISTES SANS FRONTIERES ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Logo Fonds de Dotation SSF
© 2009-2019 | Secouristes Sans Frontières